Maison Ogeu

Naissance de la Source

Les sources d’Ogeu sont connues et appréciées depuis le Moyen Âge, mais c’est notre bon roi Henri IV qui fut le premier à réglementer leur exploitation.

C’est ainsi que la comtesse Diane d’Andoins, confidente du Roi de France Henri IV et dite « la belle Corisande », lance la mode « des eaux » à qui elle dit devoir sa silhouette grande et mince.

Elle y vient régulièrement depuis son château d’Hagetmau et donne parfois la clé de son éclat : « il fait prendre les eaux ». Connue pour être très « éprise de sa santé » elle est très vite copiée par les dames de la cour qui font alors des « sources d’Ogeu » l’un des secrets de leur beauté.

Diane d’Andoins dite « la belle Corisande »
Diane d’Andoins dite « la belle Corisande »
Henri IV de Bourbon
Henri IV de Bourbon
/
Diane d’Andoins dite « la belle Corisande »
Henri IV de Bourbon

Source Ogeu, depuis 200 ans

L’Histoire thermale de la source commence en 1820, au cœur des Pyrénées Béarnaises.

C’est la création d’un centre thermal, assis sur le point d'eau, puis la mise en place d’un site d’embouteillage d’eau minérale naturelle qui fonde la grande aventure du Groupe, devenu premier acteur français des eaux minérales régionales en France.

C’est la même famille qui depuis la création préside aux destinées de l’Entreprise. Son Président, Jean-Hervé Chassaigne et sa sœur, Pascale Lapassade, continuent d’écrire aujourd’hui la belle aventure du Groupe, commencée il y a près de 200 ans au pied de nos montagnes ...

L'établissement thermal d'Ogeu vers 1900
L'établissement thermal d'Ogeu vers 1900
La chapelle face à l’ établissement thermal, vers 1900
La chapelle face à l’ établissement thermal, vers 1900
Jacques Chassaigne, au centre, PDG de la Société des Eaux Minérales d’Ogeu, 1975
Jacques Chassaigne, au centre, PDG de la Société des Eaux Minérales d’Ogeu, 1975
Salon de l’agriculture, Jacques Chassaigne et Jacques Chirac, 1973
Salon de l’agriculture, Jacques Chassaigne et Jacques Chirac, 1973
/
L'établissement thermal d'Ogeu vers 1900
La chapelle face à l’ établissement thermal, vers 1900
Jacques Chassaigne, au centre, PDG de la Société des Eaux Minérales d’Ogeu, 1975
Salon de l’agriculture, Jacques Chassaigne et Jacques Chirac, 1973

À chacun l'Ogeu de son enfance

Les eaux minérales Ogeu, la limonade des Neiges, les orangeades et autres citronnades signent un territoire et sont la madeleine de Proust de nombreux enfants du Pays.

Les eaux minérales, la limonade et les sodas aux fruits ont contribué à forger une mémoire commune habillée par les rires d’enfants et celui de la danse des bulles dans les verres, autour des goûters, des repas et des moments de bonheur pétillants créés par Ogeu, au pied des Pyrénées, depuis près de 75 ans.

Ancienne étiquette d'une bouteille d'eau minérale gazeuse Ogeu
 Ancienne étiquette d'une bouteille d'eau minérale gazeuse Ogeu
Ancienne étiquette d'une bouteille d'Ogeu Fruit saveur citron
Ancienne étiquette d'une bouteille d'Ogeu Fruit saveur citron
Étiquette rétro d'une bouteille d'Ogeu Fruit au bon goût d'orange
Étiquette rétro d'une bouteille d'Ogeu Fruit au bon goût d'orange
L'étiquette de notre enfance : la limonade Ogeu à l'eau de la Source
L'étiquette de notre enfance : la limonade Ogeu à l'eau de la Source
/
 Ancienne étiquette d'une bouteille d'eau minérale gazeuse Ogeu
Ancienne étiquette d'une bouteille d'Ogeu Fruit saveur citron
Étiquette rétro d'une bouteille d'Ogeu Fruit au bon goût d'orange
L'étiquette de notre enfance : la limonade Ogeu à l'eau de la Source